Déduction des frais réels des impôts : les frais de repas 2021

Plusieurs raisons peuvent amener une personne à manger en dehors de son domicile dans le cadre de son travail. Cela peut être dû à l’éloignement du domicile et du lieu de travail, à une durée de pause-déjeuner trop courte pour pouvoir rentrer. Ainsi, le travailleur est obligé de payer pour ses repas. Toutefois, il faut savoir qu’il y a un dispositif mis en place pour déduire les frais de repas aux revenus des salariés lors de la déclaration d’impôt. Alors qu’en est-il pour l’année 2021 ?

Quels sont les frais réels déductibles des revenus ?

Les frais réels sont les dépenses engagées par le salarié dans le cadre de sa profession. Parmi les frais réels déductibles, il y a :

  • les frais kilométriques qui sont les frais engendrés par le trajet entre le domicile et le lieu de travail.
  • les frais de repas sont les dépenses du salarié pour les repas pris en dehors de son domicile.

Toutefois, il faut savoir que l’Etat propose déjà un abattement de 10% sur les revenus imposables des professionnels. En revanche, il y a un plafond pour cette déduction. De ce fait, si les dépenses dépassent ce plafond, il est plus intéressant d’opter pour la déduction des frais réels. C’est surtout le cas pour les repas car il y a plusieurs postulats à prendre en compte. Pour ce qui concerne les repas, l’Etat fixe le montant du repas pris à domicile à 4,90 € en 2020.

1er cas : l’entreprise dispose d’un service de restauration

Dans ce cas, le montant de la déduction sur les revenus sera la différence entre le coût du repas pris à la cantine et le montant fixé par l’Etat.

2ème cas : l’entreprise n’a pas de cantine mais propose un ticket restaurant

Ici, le montant de la déduction sera toujours la différence entre le plafond imposé par l’Etat et le montant que le salarié doit payer.

3ème cas : l’entreprise ne dispose pas de service de restauration et ne propose pas de ticket restaurant

Dans ce cas, la meilleure solution qui s’offre au salarié est de calculer la différence entre le coût de son repas et le montant du repas fixé par l’Etat.

Les barèmes des frais de repas pour 2021

Pour faire les bons calculs lors de la déduction des frais réels lors de la déclaration de revenus, il est nécessaire de connaitre les barèmes fixés par l’Etat. Pour l’année 2020, le barème de déduction des frais de repas était donc de :

  • 4,90 € par repas
  • soit 9,80 € par jour si le salarié prend deux repas en dehors de son domicile.

Pour cette année, ce barème a légèrement changé. Ainsi, il est de :

  • 4,95 € par repas et
  • 9,90 € par jour dans le cas de deux repas pris hors du domicile.

Pour minimiser les impôts à la fin de l’année d’exercice, il est donc plus intéressant pour une entreprise et ainsi de ses salariés d’avoir un service de restauration ou une cantine. Mais comme c’est un dispositif pas facile à mettre en place, la livraison de repas au bureau semble être la meilleure solution. Il suffit de commander et chaque salarié peut avoir un repas équilibré au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *