La déduction des frais de repas sur la déclaration de revenu

deduction-frais-de-repas

Lors de la déclaration de revenu, tout salarié peut faire baisser le montant de son impôt en déclarant ses frais réels. Parmi les frais réels qui sont déductibles du revenu, il y a 2 qui sont les plus connus : les frais kilométriques et les frais de repas. Toutefois ce ne sont pas les seuls. Dans cet article, nous allons surtout nous concentrer sur les frais réels de repas.

 

Que sont les frais réels ?

Les frais réels sont également appelés frais professionnels. Il s’agit notamment de toutes les dépenses engagées par le professionnel dans le cadre de son travail. Lors de la déclaration de revenu, l’Etat applique déjà un abattement de 10%. Cela correspond aux frais professionnels engagés par le salarié pour l’exercice de son activité. En revanche, pour certaines activités professionnelles, ce montant d’abattement ne correspond pas aux frais réels. Dans ce cas, il est possible de déduire ces frais réels aux revenus pour bénéficier d’une réduction d’impôts.

 

Quels sont les frais déductibles du revenu imposable ?

De nombreux frais réels sont déductibles du revenu, à condition d’avoir des justificatifs. Les plus connus sont les frais kilométriques et les frais réels repas.

 

Les frais kilométriques

Les frais kilométriques équivalent au trajet entre le domicile et le lieu de travail ainsi que les autres déplacements professionnels. Il y a un barème kilométrique qui est publié chaque année pour pouvoir calculer les frais kilométriques. Il est donc nécessaire de prendre connaissance de ce barème avant de faire la déclaration de revenu. Il y a quelques conditions à remplir pour bénéficier d’une déduction sur les revenus en ce qui concerne les frais kilométriques :

  • Le véhicule utilisé doit appartenir au salarié
  • Le trajet doit faire au maximum 40 km (80 km aller-retour)

Il faut noter que les véhicules en location ne sont pas concernés par les frais kilométriques.

 

Les frais réels repas

Quand le salarié est obligé de prendre son repas hors de son domicile, il peut bénéficier d’une déduction de frais de repas. Dans ce cas, l’Etat a fixé le montant d’un repas pris à domicile à 4,90 € pour cette année 2020. Pour pouvoir déduire les frais réels repas aux revenus, il faut remplir quelques conditions :

  • La prise de repas en extérieur du domicile doit être justifiée par la non-proximité du lieu de travail et du domicile du salarié.
  • Le temps de pause ne permet pas au salarié de rentrer pour manger chez lui.
  • L’entreprise ne dispose pas d’un service de restauration en entreprise (cantine) pour les salariés ou d’un service de livraison de repas au bureau

 

Comment calculer le montant des frais réels repas ?

Il faut faire attention lors du calcul des frais réels de repas. En effet, trois cas peuvent se présenter :

 

L’entreprise ne dispose pas de cantine mais propose un ticket restaurant

Par exemple, le salarié a un ticket restaurant de 8 € et l’employeur finance à hauteur de 4 €. Le montant de la déduction de repas sera : 4,90 – 4 € soit 0,90 € par jour travaillé.

 

L’entreprise dispose d’une cantine

Supposons que le coût de la cantine entreprise est de 6 € par repas. Le montant de la déduction sera donc de 6 – 4,90 € soit 1,10 € par jour.

 

L’entreprise n’a ni cantine ni tickets restaurants

Dans ce cas, le salarié a deux possibilités :

  • Déduire les 4,90 € forfaitaire par jour
  • Soit calculer la différence entre le prix de son repas au restaurant et le forfait de 4,90€

Dans tous les cas, il est nécessaire de bien manger au quotidien pour bien faire son travail que ce soit à la maison ou en dehors.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *