Peut-on prendre un repas avant le sport ?

Manger avant de pratiquer le sport peut provoquer un point de côté. Il s’agit d’une douleur brève, mais répétée se manifestant sur un côté de l’abdomen. Pour éviter le point de côté, il est préférable de ne rien manger avant le sport. Les nutritionnistes recommandent pourtant la consommation d’aliments riches en nutriments, selon les objectifs sportifs, pour gagner de la performance. En vrai, peut-on alors prendre un repas avant le sport ?

 

Un sportif peut prendre un repas quelques heures avant une séance

La douleur au niveau de l’abdomen (le point de côté) apparaît lorsqu’une personne court ou fournit des efforts physiques peu de temps après un grand repas. En principe, il faut attendre au moins trois heures après le repas avant de se mettre au sport, même pour une séance de cardio douce.

 

Un repas énergétique

Prendre un repas avant le sport est recommandé pour faire le plein d’énergie. Un sportif a besoin de stocker de l’énergie dans son sang et ses muscles pour rester en forme durant un entraînement ou une compétition. Quel que soit le type de sport, il ne faut pas se priver de nourritures saines avant chaque séance.

 

Un repas à une heure fixe

Afin de respecter l’intervalle de temps entre le repas avant le sport et la séance d’entraînement, il est possible de faire appel à une société de livraison de repas près de chez vous. Opter pour une commande récurrente permettra de fixer l’heure du repas.

 

Bien s’alimenter avant le sport pour la performance

Pratiquer du sport demande une performance complète : intellectuelle, physique, cardiaque. Le sportif a besoin de se concentrer et de mémoriser ses exercices, d’où le besoin d’une performance intellectuelle. Les performances physiques et cardiaques sont bien entendu les plus sollicitées.

 

Les proportions de nutriments indiquées

Afin de répondre à ces besoins, le sportif doit prendre, d’une manière ponctuelle un repas riche en nutriments avant le sport. Les aliments à consommer avant une séance de sport doivent couvrir les besoins en glucides, lipides et protéines. En termes de portion, voici le taux de nutriments devant être contenus dans un repas :

  • les glucides complexes de l’ordre de 50 % de l’alimentation ;
  • les lipides à 20 % ;
  • les protéines à 15 %. Ces dernières doivent être consommées à une portion plus importante après le sport.

 

Exemples de repas favorisant la performance

Les aliments sources de glucides complexes à consommer avant le sport sont notamment le pain complet, le riz rouge, et le quinoa. Les bons lipides se trouvent dans les huiles végétales telles que l’huile d’olive ou de coco. Les poissons gras, la viande et les légumineuses sont recommandés avant le sport pour leur teneur en protéines.

Les aliments énergétiques, alliés des sportifs avant l’entraînement

Chaque sportif doit accorder beaucoup de valeur au stockage d’énergie avant une séance de sport. Que ce soit pour les courses (marathon), le travail des muscles (culturisme), ou les gymnastiques, la force musculaire et l’endurance sont fort sollicitées. Le sportif doit donc consommer des nourritures lui permettant de faire le plein d’énergie avant de s’entraîner ou de passer en compétition. Tout en faisant attention à l’équilibre de l’alimentation, le sportif doit privilégier les aliments riches en vitamines et en bons gras avant une séance. Il peut alterner dans son menu :

  • poissons gras
  • fruits
  • riz
  • légumes frais

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *